Le point sur les RT 2012, RT 2015 et RT 2020

Comment s’y retrouver dans un contexte qui mêle règles, normes de construction et maîtrise de l’énergie ?

Enjeu économique et écologique pour les marchés publics et les marchés privés, l’objectif affiché est de limiter les consommations énergétiques des bâtiments neufs, habitations ou tertiaires.

L’objectif de cette Réglementation Thermique est défini par la loi sur la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement. Cet objectif reprend le niveau de performance énergétique défini par le label BBC-Effinergie.

Elle concerne 5 usages énergétiques :

  • chauffage,
  • climatisation,
  • production d’eau chaude sanitaire,
  • éclairage,
  • auxiliaires (ventilation, pompes…).

La RT2012 impose une consommation d’énergie primaire inférieure à 50 kWh/m²/an (contre 150 kWh/m²/an pour la RT2005).

Or, cette réglementation se renforce.
La réglementation thermique à venir, la RT2015 demande une consommation d’énergie primaire de 30 kWh/m²/an maximum.

Concrètement, comment cela se traduit ?
Pour obtenir le label BBC, les collectivités n’auront plus d’autre choix que d’intégrer l’électricité photovoltaïque dans leurs choix énergétiques.

Liens entre réglementations et étiquettes éner

La future RT 2020 prévoit que les bâtiments BEPOS (Bâtiment à Energie Positive) devront produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

Laisser un commentaire